2014

Scroll down for the english translation

Je n’ai pas écrit sur ce blog depuis presque 2 ans. Ce n’est pas faute d’avoir vécu des aventures pourtant. Mais comme je l’ai expliqué, je ne sais pas trouvé de juste mesure entre livrer des choses personnelles sur un blog public, et annoncer mes avancées professionnelles qui ne sont définitivement pas aussi nombreuses que je l’aurais voulu. Résultat, je n’écris rien.

Et je trouve que c’est dommage, parce que je crois fermement à l’importance d’avoir une présence en ligne. Pendant que je parcourais le blog de l’homme de ma vie, Kele Okereke, (Chut!! Il ne le sais pas encore!) je me suis rendue compte que la musique était une chose très sérieuse et importante dans ma vie, et qu’à défaut d’avoir un contenu régulier, je peux toujours partager mes coups de cœurs musicaux, littéraires et autres. Et puis, l’avantage d’un blog, c’est que je peux faire entendre ma voix quand les gens racontent des conneries sur moi, ou mon travail, sans avoir besoin d’un intermédiaire entre moi et ceux qui aiment mon travail.

Voila, d’un point de vue professionnel, c’est l’anniversaire du recueil « Exister à bout de plumes » dans lequel ma nouvelle « La Dernière », a été publiée. Vous pouvez le trouver ici.

Je parlerais dans un prochain post de la genèse de cette nouvelle, qui est une de mes favorites, et je posterais quelques interviews.

2013 a été une année horrible et merveilleuse. 2014 me fait peur, parce qu’elle sonne les 10 ans de mon Annus Horribilis. Mais cette année s’annonce aussi intéressante, avec la potentielle -j’ai bien dit potentielle!- sortie de mon premier roman, et plusieurs court métrages que j’ai écris qui vont faire le tour de festivals du cinéma. Et, le roman que j’ai commencé il y a 3 ans maintenant est presque fini (Amen!! Ca été le roman le plus difficile à écrire de ma vie).

Et, promis, j’écrirais plus sur ce blog. Je sais que vous me lisez.

Hi girls and young fellas, sorry but I haven’t written on this blog for almost two years. Unforgivable, I know. But, the thing is, I’ve been struggling between the awful idea of sharing intimate details of my life, and writing about the evolution of my professional life- the annoying thing being that it hasn’t really moved where I wanted it to be.

But, browsing through my favorite blogs, and mostly the one of the love of my life, the apple of my eyes,  Kele Okereke, (He doesn’t know yet so don’t tell him!!), I realised that music is a really serious matter for me, and I could share with you my favorite songs, books, and more. Plus, a blog is useful: because I can share directly with you guys the thing I love, and tell you the truth when people bullshit about me or my professional life.

So, from a professional POV, it’s the one year anniversary of the release of the short story anthology ‘Exister à bout de plume » where my short story « The last one » has been published (in French, I’m sorry! I don’t think I’d translate this one!). You can find it here.

I’ll write later more about how « The last one » has been conceived, because, to this day, it remains one of my favorite short story I’ve ever written, and I’ll post some interviews I’ve done.

2013 has been a wonderful and awful year at the same time. I’m afraid of 2014, because it marks the ten year anniversary of my Annus Horribilis (Queen Elisabeth II would be proud of me). But, it will definetely be an interesting year with the potential- I’ve sid potential !!- release of my first novel and few shorts I’ve written will be screened on some Film festivals, hopefully.  And, last but not least, I’m almost done with my novel I’ve started writting 3 years ago!! Yeah me, it was the most difficult novel I’ve ever written!!

And I swear, I’ll write more on this blog. I know you’re reading it.

Laisser un commentaire